Case Study Results
Etude sur L’Entraînement
Le poul et l’exercice


Nous savons tous qu’un poul élevé durant l’entraînement est un signe de résultats. Voici ce que l’on a fait. On a pris le poul au repos (avant l’entraînement) et on s’est entraîner et après on a comparer les results, augmentation du poul, (après l’exercise).

Scénario numéro 1:

Poul au repos est 80 battements par minute
Les exercises suivantes dans un circuit d’entraînement;
-Haltères flexion de jambes x 15 répétitions
-Haltères mollets x 15 répétitions
-Haltères développé au banc x 15 répétitions
-Haltères rammer x 15 répétitions
-Haltères développé debout x 15 répétitions
-Haltères extention des triceps x 15 répétitions
-Haltères biceps x 15 répétitions

Nombres totale de répétitions: 105

Les résultats:
Un temps de 4 minutes et 5 seconds avec une élévation du poul à 102 battements par minute.

Scénario numéro 2:

Le poul au repos à 80 battements par minute
Ce n’est pas un entraînement circuit, c’est une exercise pour la session d’entraînement;
-Epaulé et jeté x 5 répétitions.

Nombres totale de répétitions: 5

Les résultats:
Un temp de 1 minute et 15 secondes avec une augmentation du poul à 141 battements par minute.

_____________________________________________________________


Le Gymnase St. Thomas Strength Athletics S.I.T.®
Résultats de l’Etude


Introduction
Je veu vous souhaitez la bienvenue à STSA-SIT étude sur l‘entraînement de force. Au cours des dernières années j’ai organizé quelques études sur l’entraînement de force. Voici les résultats de la dernière études. Avant de commençer regardons en details SIT et la préparation.

S.I.T.® c’est quoi? La définition de SIT c’est l’Entraînement Intensif pour la Force

Qu’est ce que l’on s’attend de la deuxième édition de SIT? Augmentez la force musculaire.

Y aura-t-il une augmentation de la masse musculaire? Comme mentionner au début, le but de l’étude est d’augmenter la force musculaire. On aura peut-être une augmentation de masse musculaire, mais ce n’est pas comme si on essayais.

Réchauffement: Le réchauffement et les étirements sont dynamique. La raison pour une telle approche c’est pour la préparation neurologique du corp. Le but c’est de conserver notre énergie pour l’entraînement avec les poids et haltères. On ne passe pas beaucoup de temp à faire du cardiovasculaire. Il y a 5 minutes de cardiovasculaire léger au début, suivit par des étirements dynamiques sélectionnés. De cette manière, chaque groupe musculaire a ses étirements dynamiques. A la fin de notre entraînement on fais 5 minutes de cardiovasculaire, cette fois plus rapide, suivi par des étirements statiques. La raison pour laquelle on fait des étirements statique et non dynamique à la fin, c’est pour diminuer la pression sanguine aux muscles.

Cardiovasculaire: Le montant ou le pourcentage de cardiovasculaire dans cette étude est très minimale. On en fera un peu, ce qui sera inclu dans le réchauffement, mais pas plus. Le but n’est pas vers le cardiovasculaire. La raison pour cette approche c’est que l’on veu garder notre energy pour notre entraînement de force et si l’on fait plus de cardiovasculaire nos résultats vont diminués.

Périodes de repos: Ce doit être un minimum de 2 minutes entre chaque série. Ceci nous assure d’avoir récupérer et d’être fort pour notre prochaine série. En s’en allant vers la cinquième semaine (8 semaines au total) on va commencer à augmenter les charges et la période de repos va aller de 2 minutes à 3 minutes entre les séries et peut-être plus. Tout va dépendre de la possibility de chaque individu de récupérer et on est tous différent. On va probablement prendre 3 minutes de repos entre chaque série et probablement jusqu’à 5 minutes, il est possible que l’on prennent 5 minutes vers la fin de l’étude (de la cinquième jusqu’à la huitième semaine).

Participants: Ce ne sera pas comme la première fois, j’ai des participants qui s’entraînaient ailleurs. Ca va être intéressant de voir les résultats. C’est 3 nouveaux participants s’entraînent régulièrement. Deux d’entre eux sont habitués à beaucoup de cardiovasculaire et des séries haute en répétitions (une mixture de machines et de poids et haltères), ils s’entraînent suivant un entraînement de culturiste. Ils font des séries de 12 a 15 répétitions. Ca va être intéressant de voir les résultats. Neuf participants de 20 à 55 ans.

Sélection des poids: la sélection des poids est faite en raison du nombres de répétitions par série (de 1 à 5). Au début, même si on fais des séries d’une répétition, ce ne sera pas un effort maximale de 100 %. Ca ne peu pas être. Le montant des poids utilizés doit être sélectionner en accordance du participant ou ça ne marchera pas. Je vais regarder pour la forme et la technique de chaque participant. Ceux qui ne s’entrainaient pas ici auparavant les pésanteurs seront sélectionner de la même manière. Pour aller de 15 répétitions jusqu’à 5 répétitions et moin, ça demande de l’adaptation et de la bonne forme et technique et ça doit être superviser. C’est le genre d’environnement controllé don’t les participants seront exposer.

Résultats
Les numéros suivants sont en Kilogrammes et en Livres. Ils montrent le genre de la personne, son age, l’augmentation de poids pour une répétition à intensité maximale et le temps du début jusqu’à la fin de l’étude.
*De 9 participants seulement 2 ne pouvaient terminer le programme. Ils ont arrêté après la cinquième semaine. Leur résultats sont notés du début de l’étude jusqu’au temps auquel ils ont du arrêter.
**Egalement 2 participants ont du arrêter et ils sont retourner pour terminer l’étude.



Commentaires venant des participants: je leurs avais dient du début que l’on commençerais avec des poids légers pour nous permettre d’atteindre des nouveaux records. Après 2 semaines la plupart etaient skeptique, ils voulaient avoir plus de poids, ce n’était pas assez pesant. Vers la fin de l’étude leurs opinions avaient changé. Ils avaient tous atteind de nouveaux buts, des nouveaux records personels, des échecs qui se sont transformer par des succèss. Du début jusqu’à la fin pas vraiment ou très peu de muscle endoloris.

Augmentation de la masse musculaire: Comme je l’ai mentionné au début, ce n’était pas le but, mais je savais que l’on en aurait, mais je ne savais pas jusqu’à quel point. On avais mesurer tout le monde et ils on tous eu de très bons résultats. Il y en a qui ont perduent du poids et d’autres qui ont prient de la masse musculaire. Une femme de 20 ans a perdu 1 pouce de tour de jambes. Les hommes ont gagnés de la masse musculaire aux jambes, aux bras et à la poitrine.

Autres résultats: Un des participants avait une épaule qui faisait mal. Pendant des années elle avait beaucoup de douleure. Après l’étude, la douleure musculaire à son épaule est disparue et son épaule est beaucoup plus forte. Ce qui lui a aider c’est le fait que tout était sous controle, j’appelle ça un “Environnement Controllé”.

Si vous avez des questions regardant cette étude, s’il-vous-plait n’ésitez pas à me contacter.